Joseph de Laborde, le richissime Oloronais qui construisit sur ses propres deniers une église au Mexique

Il y a ceux qui construisent un château en Espagne. Et puis il y a ceux qui utilisent une partie de leur immense fortune à construire une église au Mexique. 270 ans avant François Pinault ou Bernard Arnault (deux des principaux donateurs pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris), l’Oloronais Joseph de Laborde … Lire la suite Joseph de Laborde, le richissime Oloronais qui construisit sur ses propres deniers une église au Mexique

15 novembre 1938 : à la suite de dissensions internes, le maire d’Oloron démissionne avec tout le conseil municipal

Lors des élections municipales qui se sont tenues en mai 1935, la liste présentée par le maire sortant, Joseph Vignau, obtient 8 sièges quand celle de son adversaire, Jean Mendiondou, en remporte 15. Ce dernier est donc élu maire et dispose d’une confortable majorité au sein de l’assemblée. Trois ans plus tard, c’est la crise au … Lire la suite 15 novembre 1938 : à la suite de dissensions internes, le maire d’Oloron démissionne avec tout le conseil municipal

1899 – Le temps où les élus oloronais disaient leur préférence pour une liaison Oloron-Jaca en tramway électrique sur route plutôt qu’en train

Année 1862 : une convention signée entre la France et l’Espagne stipule la réalisation simultanée de deux voies ferrées à travers les Pyrénées centrales, par Canfranc-Oloron et par Saint Girons-La Noguera-Pallasera. Il faudra attendre 66 ans pour que la ligne soit inaugurée jusqu’à Canfranc. 66 ans de pourparlers, de gels du projet, de relances, d’études, de … Lire la suite 1899 – Le temps où les élus oloronais disaient leur préférence pour une liaison Oloron-Jaca en tramway électrique sur route plutôt qu’en train

Vendredi 30 décembre 1859 : le jour où deux criminels ont été guillotinés en place publique à Oloron

 Si sous la Révolution française la guillotine n’a pas fait étape à Oloron (en raison de la chute de Robespierre elle fit demi-tour à Bélair alors qu'elle était en route pour notre cité), il n’en a pas été de même le 30 décembre 1859. Ce jour-là, deux criminels ont subi la peine capitale sur la … Lire la suite Vendredi 30 décembre 1859 : le jour où deux criminels ont été guillotinés en place publique à Oloron

L’école des sourds-muets de la rue Palassou (1880-1901)

Retour de Retr'Oloron qui était resté silencieux depuis le mois d'août . Avec un article que j'ai écrit grâce au concours des sources citées en fin de billet, et qui a paru dans Le Notre-Dame, le journal de l'association "Le Patro de Notre-Dame". Entre 1880 et 1901, une école des sourds-muets a existé à la … Lire la suite L’école des sourds-muets de la rue Palassou (1880-1901)

18 juillet 1928 : la seule fois où un président de la République en exercice fit halte à Oloron

Ce n’est pas tous les jours qu’Oloron reçoit la visite d’un président de la République en exercice. C’est sans doute même à cette heure la seule fois où, sauf erreur de ma part, un chef de l’État a fait halte dans notre ville. Le 18 juillet 1928, le président Gaston Doumergue se rend (en train) … Lire la suite 18 juillet 1928 : la seule fois où un président de la République en exercice fit halte à Oloron

10 septembre 1944 : la Fête de la Libération à Oloron (photos)

Le dimanche 10 septembre 1944, une Fête de la Libération est célébrée à Oloron. Il s’agit d’honorer tous ceux qui ont combattu, et pour certains d’entre eux y ont laissé la vie, pour la libération du pays. Tirées de la collection de l’ami lecteur dont Oloronblog a déjà publié des séries de cartes postales anciennes, … Lire la suite 10 septembre 1944 : la Fête de la Libération à Oloron (photos)

1813 – Un rien godillots, nos édiles oloronais

Il faut toujours remettre les choses dans leur contexte. Surtout lorsque l’on évoque des faits qui remontent à plus de deux siècles. 1813. Le rêve passe. Il touche même à sa fin. La campagne d’Allemagne fait suite à la retraite de Russie. En butte à des alliés de plus en plus nombreux (dont font partie … Lire la suite 1813 – Un rien godillots, nos édiles oloronais

1884 – du rififi dans l’église Notre-Dame

On a beau être homme de Dieu, on en est pas moins d’abord un homme. Avec ses travers, ses petites mesquineries, sa jalousie et son ego. Témoin cette scène racontée par le Journal de Bayonne et reprise par La Lanterne du 7 septembre 1884. La Lanterne était un quotidien national. Quelque peu anticlérical, il se … Lire la suite 1884 – du rififi dans l’église Notre-Dame

Pourquoi le nom de « Pont Sainte-Claire » ?

« Le Messager de Sainte-Croix » ne se contentait pas d’être un journal paroissial dispensant des nouvelles religieuses. Il contenait de temps en temps des articles sur les évènements oloronais et l’histoire locale, celle du quartier Sainte-Croix bien sûr. Voici un texte publié dans le numéro de cette revue en date du 26 mars 1922. Il nous … Lire la suite Pourquoi le nom de « Pont Sainte-Claire » ?