Joseph de Laborde, le richissime Oloronais qui construisit sur ses propres deniers une église au Mexique

Il y a ceux qui construisent un château en Espagne. Et puis il y a ceux qui utilisent une partie de leur immense fortune à construire une église au Mexique. 270 ans avant François Pinault ou Bernard Arnault (deux des principaux donateurs pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris), l’Oloronais Joseph de Laborde … Lire la suite Joseph de Laborde, le richissime Oloronais qui construisit sur ses propres deniers une église au Mexique

Mars 1929 : les employés municipaux offrent au maire un vin d’honneur et un cadeau… et lui disent leur souhait qu’il soit réélu

Mars 1929, il y a donc 90 ans, le maire d’Oloron, Amédée Gabe, vient d’être nommé dans l’ordre de la Légion d’honneur. Pour marquer cette distinction, le personnel municipal lui offre un vin d’honneur le 9 mars. Le quotidien L’Indépendant rend compte dans son édition du 14 mars 2019 (à retrouver sur le site Pireneas) … Lire la suite Mars 1929 : les employés municipaux offrent au maire un vin d’honneur et un cadeau… et lui disent leur souhait qu’il soit réélu

15 novembre 1938 : à la suite de dissensions internes, le maire d’Oloron démissionne avec tout le conseil municipal

Lors des élections municipales qui se sont tenues en mai 1935, la liste présentée par le maire sortant, Joseph Vignau, obtient 8 sièges quand celle de son adversaire, Jean Mendiondou, en remporte 15. Ce dernier est donc élu maire et dispose d’une confortable majorité au sein de l’assemblée. Trois ans plus tard, c’est la crise au … Lire la suite 15 novembre 1938 : à la suite de dissensions internes, le maire d’Oloron démissionne avec tout le conseil municipal

Comment visionner des actualités filmées à Oloron entre 1912 et 1915

(Ce billet a été publié sur Oloronblog le 5 novembre 2016) Gérard Saint-Amans, un lecteur d’Oloronblog, a déniché un site Internet sur lequel nous pouvons visionner plusieurs petits films réalisés entre 1912 et 1915, films retraçant des évènements marquants de la vie oloronaise à cette époque (lien en fin d’article). Peut-être ignoriez-vous comme moi jusqu’à … Lire la suite Comment visionner des actualités filmées à Oloron entre 1912 et 1915

1899 – Le temps où les élus oloronais disaient leur préférence pour une liaison Oloron-Jaca en tramway électrique sur route plutôt qu’en train

Année 1862 : une convention signée entre la France et l’Espagne stipule la réalisation simultanée de deux voies ferrées à travers les Pyrénées centrales, par Canfranc-Oloron et par Saint Girons-La Noguera-Pallasera. Il faudra attendre 66 ans pour que la ligne soit inaugurée jusqu’à Canfranc. 66 ans de pourparlers, de gels du projet, de relances, d’études, de … Lire la suite 1899 – Le temps où les élus oloronais disaient leur préférence pour une liaison Oloron-Jaca en tramway électrique sur route plutôt qu’en train

18 janvier 1925 : des as de l’aviation française se produisent lors d’une Fête de l’Aviation à Oloron

La Grande Guerre a vu un développement considérable de l’aviation. Notre région n’était d’ailleurs pas absente de cette révolution puisque Pau, plus précisément Pont-Long, avait accueilli dès 1908 la première école d’aviation du monde. En 1922, le sous-secrétaire d’État à l’Aéronautique décidait, afin de vulgariser l’aviation commerciale, de fonder la Société de propagande aéronautique. Cette … Lire la suite 18 janvier 1925 : des as de l’aviation française se produisent lors d’une Fête de l’Aviation à Oloron

Vendredi 30 décembre 1859 : le jour où deux criminels ont été guillotinés en place publique à Oloron

 Si sous la Révolution française la guillotine n’a pas fait étape à Oloron (en raison de la chute de Robespierre elle fit demi-tour à Bélair alors qu'elle était en route pour notre cité), il n’en a pas été de même le 30 décembre 1859. Ce jour-là, deux criminels ont subi la peine capitale sur la … Lire la suite Vendredi 30 décembre 1859 : le jour où deux criminels ont été guillotinés en place publique à Oloron

Célébrités oloronaises en six stèles

Cet article a paru le 9 mai 2016 sur Oloronblog Oloron est probablement l’une des villes de France de sa catégorie qui compte le plus de statues, sculptures, stèles et autres plaques commémoratives au mètre carré. On ne peut que se féliciter de voir ainsi rappelée aux Oloronais l’histoire de leur cité et des hommes … Lire la suite Célébrités oloronaises en six stèles

1858 : Oloron et Sainte-Marie sont réunies en une seule commune… malgré l’opposition de Sainte-Marie

C’était il y a 160 ans. Le 18 mai 1858, au palais des Tuileries, l’empereur Napoléon III promulgue la loi réunissant la commune d’Oloron et la commune de Sainte-Marie en une seule commune sous le nom d’Oloron-Sainte-Marie (avec un trait d'union entre "Oloron" et "Sainte-Marie"). Cette loi sera publiée par Le Moniteur Universel, Journal officiel … Lire la suite 1858 : Oloron et Sainte-Marie sont réunies en une seule commune… malgré l’opposition de Sainte-Marie

Oloronais, l’orage menace au-dessus de ta tête ? Invoque Saint-Grat ! (chronique clin d’œil du dimanche)

Un article qui se veut un lien un rien malicieux entre le passé et le présent

Oloronblog

Saint-Grat StatueOn connaissait déjà les livres de la collection« 3 minutes pour comprendre… » (… les 50 plus grandes théories de la physique quantique ; … les 50 plus grands principes et styles en architecture ; … 50 notions essentielles sur le whisky ; etc.). Un peu sur le même principe, le service Patrimoine de la ville nous propose en ce moment « 30 minutes chrono pour découvrir… la cathédrale Sainte-Marie ». Un cycle de 4 visites rapides d’une demi-heure chacune, à deux ou trois semaines d’intervalle, pour nous donner un aperçu de la richesse à la fois architecturale, culturelle et historique de l’un des plus beaux monuments de notre cité (j’écris « l’un des plus beaux » pour ne pas vexer l’église Sainte-Croix !).

Voir l’article original 248 mots de plus