Photo de classe autour de 1935 (chronique « avis de recherche à destination des Oloronais de longue date »)

Oloronblog

Après une fin de semaine relativement animée (cf La République de samedi ainsi que les échanges vigoureux de commentaires – même s’ils nous éloignent quelque peu d’Oloron -entre lectrice et lecteurs d’Oloronblog à propos de Notre-Dame des Landes et, dans un autre domaine, à propos des migrants), reprise en douceur en ce lundi matin.

View original post 128 mots de plus

« Chiens maudits » : les « Souvenirs d’un rescapé des bagnes hitlérien » du général oloronais Georges Loustaunau-Lacau (chronique « texte intégral »)

Oloronblog

Couverture Chiens MauditsLa 203ème promotion (2016-2019) de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr a été baptisée le 22 juillet 2017 « Général Loustaunau-Lacau. ». Ce samedi, des élèves du IIème Bataillon de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr étaient à Oloron pour participer à une cérémonie en l’honneur du parrain de leur promotion. À Oloron, car s’il était né à Pau et y avait fait ses études, Georges Loustaunau-Lacau a, après la Première guerre mondiale, épousé une oloronaise et est revenu ensuite régulièrement dans notre cité, où il est d’ailleurs inhumé.

View original post 272 mots de plus

L’école des sourds-muets de la rue Palassou (1880-1901)

Retour de Retr'Oloron qui était resté silencieux depuis le mois d'août . Avec un article que j'ai écrit grâce au concours des sources citées en fin de billet, et qui a paru dans Le Notre-Dame, le journal de l'association "Le Patro de Notre-Dame". Entre 1880 et 1901, une école des sourds-muets a existé à la … Lire la suite L’école des sourds-muets de la rue Palassou (1880-1901)

18 juillet 1928 : la seule fois où un président de la République en exercice fit halte à Oloron

Ce n’est pas tous les jours qu’Oloron reçoit la visite d’un président de la République en exercice. C’est sans doute même à cette heure la seule fois où, sauf erreur de ma part, un chef de l’État a fait halte dans notre ville. Le 18 juillet 1928, le président Gaston Doumergue se rend (en train) … Lire la suite 18 juillet 1928 : la seule fois où un président de la République en exercice fit halte à Oloron

10 septembre 1944 : la Fête de la Libération à Oloron (photos)

Le dimanche 10 septembre 1944, une Fête de la Libération est célébrée à Oloron. Il s’agit d’honorer tous ceux qui ont combattu, et pour certains d’entre eux y ont laissé la vie, pour la libération du pays. Tirées de la collection de l’ami lecteur dont Oloronblog a déjà publié des séries de cartes postales anciennes, … Lire la suite 10 septembre 1944 : la Fête de la Libération à Oloron (photos)

Le 28 octobre 1941, l’escalier de la mairie d’Oloron s’effondre : 1 mort, 34 blessés

Dans l’après-midi du 28 octobre 1941, la mairie d'Oloron est le théâtre d’un accident qui va faire de nombreuses victimes. Le Glaneur d’Oloron, un hebdomadaire paraissant le jeudi, en rend compte deux jours plus tard sous le titre : « Grave accident à la mairie d’Oloron» : Mardi après-midi un accident qui aurait pu avoir les conséquences les … Lire la suite Le 28 octobre 1941, l’escalier de la mairie d’Oloron s’effondre : 1 mort, 34 blessés

Ketty Lapeyrette, d’Oloron Sainte-Marie à l’Opéra de Paris

Ketty Lapeyrette : voici encore une célébrité oloronaise à laquelle sa cité de naissance a donné le nom d’une rue, ou plus exactement d’un passage, à savoir l’escalier qui relie la rue Palassou à la place Clémenceau. Les précisions apportées en français et en occitan par la plaque apposée pour indiquer le nom du passage sont … Lire la suite Ketty Lapeyrette, d’Oloron Sainte-Marie à l’Opéra de Paris

Marcel-Paul Combellas, peintre de l’École de Paris et Oloronais d’adoption

Voilà un article qui a aussi bien sa place sur Retr’Oloron que sur Oloronblog

Oloronblog

Considérations générales

AutoportraitAutoportrait

Il y aurait sans nul doute matière à créer un blog entièrement dédié à toutes ces Oloronaises, à tous ces Oloronais qui, avec plus ou moins de fortune, se sont illustrés ou s’illustrent encore dans le domaine artistique : peintres, musiciens, écrivains, plasticiens etc. Tel n’est pas l’objectif d’Oloronblog ou de Retr’Oloron. Pour autant, une incursion de temps en temps dans ce monde qui ne m’est pas familier n’est pas pour me déplaire.

View original post 812 mots de plus

1813 – Un rien godillots, nos édiles oloronais

Il faut toujours remettre les choses dans leur contexte. Surtout lorsque l’on évoque des faits qui remontent à plus de deux siècles. 1813. Le rêve passe. Il touche même à sa fin. La campagne d’Allemagne fait suite à la retraite de Russie. En butte à des alliés de plus en plus nombreux (dont font partie … Lire la suite 1813 – Un rien godillots, nos édiles oloronais